Evelyne Owona Essomba [UPF Cameroun ] : « Mon bureau et moi-même devront prendre le bâton de pèlerin »

« Je me situe dans la continuité »

Evelyne Owona Essomba, présidente de l’UPF-Cameroun.

Comment avez-vous vécu votre élection en tant que présidente de la section Upf-Cameroun?

A partir du moment où aucune autre candidature n’avait été présentée, j’ai su que j’avais toutes mes chances. Mais alors, le challenge revenait à faire un bon score. J’y suis parvenue et je remercie tous ceux qui m’ont plébiscitée à plus de 96%. 

Quelles sont les ambitions de la nouvelle présidente ?

Aimé-Robert Bihina a été un grand président ! Il a travaillé à donner à l’UPF-Cameroun, stature et prestige. J’ai eu le bonheur de travailler à ses côtés pendant presque 10 ans comme vice-présidente. J’étais bien placée pour mesurer son dévouement et la haute idée qu’il se faisait de notre association. Je me situe dans la continuité. Mais bien-sûr, je vais apporter la touche particulière de mon bureau dont la composition à elle seule, traduit notre ambition : la formation toujours, l’amélioration des pratiques professionnelles, l’élargissement de notre assiette de partenaires, l’arrimage au digital.

Car l’UPF est l’expression d’une volonté des journalistes ayant le français en partage, d’incarner des valeurs communes d’éthique, de déontologie, de respect de la diversité, de confraternité pour une presse crédible. L’UPF repose sur une longue tradition associative bâtie depuis les années 1950.

Les assises de Tunis en novembre prochain nous permettront de célébrer enfin, les 70 ans de notre union dont les manifestations ont été décalées du fait du Covid-19.  L’UPF, c’est une chaîne de relations professionnelles qui relie plus de 80 pays à travers le monde. C’est une formidable école professionnelle avec des formations, séminaires et symposiums qui permettent l’échange d’expérience et le partage.

Les assises se tiennent chaque année dans un des pays membres. L’UPF est enfin la meilleure agence de tourisme professionnel avec l’ouverture qu’elle apporte.

Qu’allez-vous mettre en œuvre pour susciter une plus grande adhésion des journalistes francophones à l’UPF ?

Il faut continuer, plus que par le passé, à expliquer et convaincre. L’UPF n’est pas une association clivage. Elle est ouverte à tous les professionnels qui ont à cœur de promouvoir une presse crédible et responsable. La langue n’est pas une barrière, mais un enrichissement pourvu que nous partagions les mêmes valeurs.

Mon bureau et moi-même devront prendre le bâton de pèlerin, pour convaincre ceux qui regardent de loin, de se joindre à nous; ceux qui critiquent, de venir construire. Nous proposons un nouveau leadership féminin éclairé au service de tous les membres.

Et quelles ont été vos premières actions depuis votre élection ?                                                                                              

Nous sommes à l’entame d’un mandat de trois ans. La première action après l’élection a été de constituer les équipes de travail (bureau élargi, points focaux régionaux). Nous allons entamer bientôt une série de rencontres avec les autorités et les partenaires.

Nous devons renouer le contact et construire ou reconstruire de nouveaux projets. Il est question de maintenir le Cap. Continuer de travailler. Après tout, nous sommes héritière d’un dynamisme et d’une grande ambition. Nous ne nous positionnons pas en concurrent de nos prédécesseurs. Si on peut se permettre l’analogie avec le Christ : nous ne sommes pas venus abolir, mais accomplir !

Propos recueillis par Elise Ziemine Ngoumou, Cameroon Tribune

Articles similaires

L’UPF honore Alain Blaise Batongue

L’UPF honore Alain Blaise Batongue

La présidente de l’UPF Cameroun, Evelyne Mengue A Koung, était porteuse ce vendredi 26 janvier 2024 du certificat de gratitude décerné au précédent président de l'UPF Cameroun, Alain Blaise Batongue. Ledit certificat a été décerné lors des 50èmes assises de l’UPF à...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *